News MPB

Une ONG qui soutient les mères

♥ INTERVIEW DE MARIE-LIESSE MANDULA, SECRETAIRE GENERALE DE L’ONG MAKE MOTHERS MATTER 

Pouvez-vous nous présenter l’ONG pour laquelle vous travaillez ?

Make Mothers Matter (MMM) est une ONG internationale, apolitique et non confessionnelle créée en 1947 à l’UNESCO. Sa mission est de défendre et de soutenir les mères actrices de changement pour un monde meilleur. MMM fait du plaidoyer dans les instances internationales (Nations Unies/ UNESCO/ Instances européennes). Elle fait entendre les voix des mères auprès des décideurs et de l’opinion publique, intervient sur des questions politiques et économiques en lien avec la vie des mères. Elle propose des solutions pour améliorer leur vie et communique sur des sujets d’actualité les concernant. MMM soutient et mobilise les mères dans le monde en fédérant un réseau d’associations membres qui agissent sur le terrain. Elle met en valeur leurs actions, échange et diffuse des bonnes pratiques, développe des ateliers et des formations.

Quel est votre parcours et pourquoi cet engagement ?

Aimant l’éducation, j’ai été institutrice. 3 enfants plus tard, j’ai diversifié mes horizons : passage en entreprise, initiation à l’anglais dans le primaire – plus compatible avec la vie de famille, le burnout guettait. Concilier, gérer, organiser, écouter, consoler, accompagner, élever, se tromper,  se relever, s’époumoner, chanter, jongler … Quand j’ai connu MMM, j’étais prête à engager mes compétences et ma culture bilingue au service d’une cause que je vivais avec mes tripes, très séduite aussi par une dimension internationale et multiculturelle. Nous fédérons des associations de mères de toutes cultures dans une trentaine de pays. MMM, à la croisée femmes/mères/famille/société… c’est passionnant.

Pourquoi les mères ?

Elles sont les premières éducatrices de leurs enfants avec le père, mais c’est la mère avec qui l’enfant interagit le plus pendant les premiers mois. Les avancées récentes en neurosciences montrent l’importance du développement de la petite enfance pour assurer le meilleur socle de croissance possible aux enfants et ce, dès la grossesse. Malgré leur diversité de situations et de cultures, les mères ont en commun le souci d’un monde meilleur pour leurs enfants. C’est une force qui contribue à changer la société

Quels est votre projet phare ?

Un livre mères et paix est en préparation. Plus de 80  femmes faisant souvent preuve d’une résilience remarquable en provenance de 40 pays, ont été interviewées à ce jour ; des témoignages souvent discrets mais révélateurs de leurs actions au quotidien en  faveur de la paix, au sein de leurs familles, de leur voisinage  ou de la société civile. Une conférence Mères et Paix a eu lieu au Maroc avant l’été ; rencontres et échanges entre acteurs institutionnels, académiques, des chercheurs, des experts, des associations et des mères qui témoignent. Certaines mères rencontrées pour ce livre sont venues, d’autres ont été interviewées à cette occasion. MMM organise régulièrement  des rencontres  pour valoriser les actions de ses membres, d’autres partenaires et pour faciliter l’échange de bonnes pratiques pour et avec des mères.

Quels sont vos projets pour le futur ?

La paix est un fil rouge pour l’action de MMM, à  décliner de manière concrète. La paix, ce n’est pas seulement l’absence de guerre. Cela va rester un axe majeur de communication dans les 2 ans à venir. Nous sommes tous concernés et les mères en particulier, car elles peuvent transmettre une culture de paix à leurs enfants.  Mais les pères le sont aussi.  De jeunes pères plus investis dans la sphère familiale, c’est moins de violence envers les femmes et les enfants, c’est une société plus équilibrée demain. Nous comptons organiser un grand sommet MMM courant 2020. Nous aurons l’occasion d’en reparler !

Les Frissonnantes © Laurence de Terline

 

Pour soutenir les actions de Make Mothers Matter, Ma Première Box reverse 2 € par tshirt wonderWOMOM vendu.

 

 

Vous aimerez aussi

Aucun Commentaire

    Commenter